La conisation

conisation

Suite à la détection de lésions suspectes au niveau du col de l’utérus, votre médecin peut proposer de réaliser une conisation. La présente fiche a pour but de préciser les informations qui vous ont été délivrées par le médecin et de répondre à vos différentes questions.

Qu’est-ce qu’une conisation ?

La conisation consiste à retirer chirurgicalement une partie du col de l’utérus. La partie prélevée (1 à 2 cm sur une hauteur de +/-1.5 cm) est de forme conique d’où le terme employé.

La conisation est préconisée lorsque des anomalies, appelées dysplasies cervicales, sont détectées au niveau du col utérin.

Cette intervention peut être soit à visée :

  1. Diagnostique : elle confirme la nature exacte de la lésion du col et son étendue,
  2. Thérapeutique : elle permet le traitement de la dysplasie.

 schema conisation

Comment se déroule l’intervention ?

L’intervention est réalisée au bloc opératoire. Elle s’effectue par voie vaginale, sous anesthésie locorégionale ou générale.

La conisation est le plus souvent associée à un curetage de la muqueuse utérine.

La durée de l’intervention est de 20 à 30 minutes.

Complications possibles

La conisation est une intervention fréquente, rapide et simple dont les suites sont généralement peu douloureuses étant donné que le col utérin est très peu innervé.

Plusieurs complications peuvent notamment survenir :

  • L’hémorragie : risque principal pouvant survenir dans les premières heures et pendant les 15 jours suivant l’intervention. Ce risque tardif peut correspondre à la chute d’escarre de la cicatrice.
  • La sténose du col : elle peut survenir une fois la cicatrisation terminée et correspond à un rétrécissement du canal du col restant. Cela peut gêner l’écoulement des règles ou rendre difficile la surveillance du col. Plus rarement, elle peut gêner l’ouverture du col au moment de l’accouchement.
  • Une légère augmentation du risque de fausse-couche ou d’accouchement prématuré peut survenir après une conisation.
  • Les complications propres à l’anesthésie 

L’hospitalisation est en général de courte durée (moins de 24 heures). Dans de rares cas, deux ou trois jours d’hospitalisation peuvent s’avérer nécessaire.

Vous êtes intéressée par les recommandations (conseils) post-opératoires ? Consultez notre fiche sur le sujet

 

 



Retour à la page précédente

CBK-interactif

Séance LIVE

"Allaitement"

le Jeudi 28.09.2017
de 15h30 à 17h30